scg-studio-caroline-gomez-random4.jpg

À la maison E,

on crée des produits quotidiens naturels et artisanaux pour une vie vertueuse on cultive l'égard pour

le monde vivant on collabore

avec des artistes et artisans incroyables on sème le beau

et la poésie dans nos vies

on contemple les petits et les grands paysages on consomme en conscience, sans nuire à la Terre

on déjeune sous le chêne

on apprend ensemble, en marchant

dans les herbes folles

on ouvre le shop un mois par saison.

Comment créer du beau sans nuire à la Terre ? Et pourquoi encore fabriquer des choses alors que tout existe déjà et qu'il y en a même trop ? Cette question a toujours habité un coin de ma tête. Pas évident d'y répondre quand on a la création dans le sang. Ma première réponse a été : en créant de façon plus responsable, artisanalement et exclusivement en matériaux naturels et les plus locaux possibles.

 

Sitôt mon Master Design et couleur en main, je savais que travailler dans une agence et confier mes projets au design industriel n'était pas pour moi. Artisanal, conscient, créatif et raisonné, voilà comment je voulais envisager les choses et le monde. Alors je suis allée auprès d'artisans sensibles à ma démarche pour apprendre et m'imprégner de leurs savoir-faire et réaliser à quatre mains mes premières créations. L'aventure était lancée, des collections en bois, en céramique, en cuir, en lin... se sont succédées, toujours en quantités très limitées.

 

En créant la maison E, je poursuis mon chemin vers un quotidien vertueux. Egalement, en n'ouvrant le shop en ligne qu'une fois par saison. Les saisons, c'est le bon rythme, celui de la nature. Cela me laisse le temps de penser entièrement chaque nouvelle création et cela donne aux artisans un temps de production en accord avec leurs besoins. J'aime faire de nouvelles rencontres et mettre en avant de nouveaux artistes et artisans qui embellissent nos vies dans le respect du monde vivant.

Nul besoin de chercher l'inspiration, elle est là dans les herbes folles, le chant des oiseaux, la vague qui se retire, la lumière dorée, le caillou ramassé, l'ombre du chêne et dans les mains de chaque artisan. "La poésie, c'est le plus joli nom qqui ue l'on donne à la vie" disait Jacques Prévert. 

Aujourd'hui, je suis une amoureuse du rythme des jours qui veille à la poésie de la vie. Une créatrice habituée aux collections limitées, aux évènements éphémères, aux projets intimistes, aux plaisirs simples, à la valorisation de la petite échelle et du geste artisanal. Je fais le pari que cette partition n'est pas encore complète et que de belles choses inattendues sont à venir à la maison E et ailleurs... 

Le rendez-vous est pris !

À bientôt, 

Caroline Gomez

manifeste-la-maison-e-caroline-gomez.png